En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Plus de 20 000 œuvres originales et référencées, toutes proposées par des vendeurs certifiés. La plupart de nos expéditions se font en 48h et peuvent prendre jusqu'à 10 jours ouvrés, selon les cas.

Picasso et sa passion pour la céramique

Chouette aux plumes de Picasso

Entre 1947 et 1971, Picasso aurait réalisé environ 4000 céramiques. Cette part importante de son œuvre mise en lumière récemment n'en finit plus d'intéresser les collectionneurs. Comment expliquer cette redécouverte tardive de l'aventure céramique de Picasso ? Explication cette semaine avec une sélection d'œuvres en terre cuite. Réalisées par l'artiste à Vallauris, elles portent le cachet de l'atelier Madoura et ont été réalisées entre 50 et 500 exemplaires.

 

Pablo PICASSO
Tête de Lion, 1968/69
Plaque carrée en terre de faïence rouge, décor aux engobes, partiellement glacé, gravure au couteau
Réalisée dans les ateliers Madoura (Vallauris)

 

Picasso a développé un bestiaire conséquent dans sa production, Roi de la jungle, le lion demeure pourtant peu représenté. Il existe des variantes de ce même sujet en céramique mais ce dernier constitue un des exemples les plus aboutis.

Picasso a toujours considéré la céramique comme un art majeur auquel il a consacré le même processus créatif que pour ses toiles. A la fin des années 40, Picasso dessine ses premières céramiques, invente ses propres formes et réalise le décor de ses pièces. Il se jette à corps perdu dans la céramique et effectue de nombreuses recherches. Insatiable, il explore la terre et le feu et va produire des décors rappelant les thèmes qui lui sont chers comme les faunes, les oiseaux, la corrida, les portraits de femmes…

 

Pablo PICASSO
Visage de faune, 1955
Assiette en terre de faïence blanche à décor en relief

 

Bien que sa production en terre cuite soit prolifique et constitue un pan incontournable de son œuvre, elle a longtemps été délaissée par les conservateurs de musée et les commissaires d'exposition qui n'en saisissaient pas la teneur. Cela est dû en grande partie au fait que ses céramiques ont été peu montrées. En effet, d'une part parce qu'elles sont longtemps restées entre les mains de la famille Picasso et d'autre part car la céramique est souvent considérée comme le parent pauvre de l'art. Depuis quelques années, ses céramiques sont redécouvertes et permettent de comprendre les subtilités du processus créatif du maître catalan. En 2013, la Manufacture de Sèvre expose 150 céramiques originales de Picasso ainsi que des pièces éditées. Cette exposition sans réel précédent a permis de réparer cet oubli. Qu'il s'agisse des pièces uniques ou des éditions limitées, la cote des céramiques de Picasso est en constante augmentation.

 

Pablo PICASSO
Oiseau au ver
Coupelle / cendrier en terre de faïence blanche

 

 

En savoir plus sur la collaboration entre Picasso et l'Atelier Madoura en cliquant ici 

 

Voir plus de céramiques de Picasso