En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Plus de 20 000 oeuvres originales et référencées, toutes proposées par des vendeurs vérifiés. La plupart de nos expéditions se font en 48h et peuvent prendre jusqu'à 10 jours ouvrés, selon les cas.

Max Ernst, un dadaïste surréaliste

Né en 1891 à Brühl, Max Ernst, est un peintre et sculpteur allemand [Lire la suite]

Né en 1891 à Brühl, Max Ernst, est un peintre et sculpteur allemand, rattaché aux mouvements Dada et surréaliste.

 

Le Dadaïsme

En 1919, il rend visite à Paul Klee et crée ses premières peintures, impressions à la main et collages. Il fonde avec Jean Arp et l'activiste Johannes Theodor Baargeld le groupe dada de Cologne mais deux ans plus tard, en 1922, il retourne à la communauté d'artistes de Montparnasse où il vit chez le couple Éluard. Le mouvement dada est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique du début du XXème siècle, qui se caractérise par une remise en cause de toutes les conventions et contraintes idéologiques, esthétiques et politiques.

 

Max Ernst - Composition en Bleu

 

Frottage et naissance de l'expressionnisme abstrait 

Max Ernst invente le frottage en 1925. Avec l'aide de Miró, Max Ernst se lance dans l'élaboration d'une nouvelle technique, le grattage du pigment directement sur la toile. En 1933, Max Ernst part en Italie et compose 182 collages à partir d'ouvrages français illustrés en noir et blanc. En 1934, il commence à sculpter sous l'influence de Giacometti. Dès 1938, Peggy Guggenheim achète un bon nombre d'œuvres de Max Ernst qu'elle expose dans son nouveau musée à Londres. Au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, en 1939, Max Ernst part pour New York où, il participe au développement de l'expressionnisme abstrait parmi les peintres américains comme Jackson Pollock. À partir de 1953, il s'installe à Paris et reçoit le Grand prix de la biennale de Venise l'année suivante. Une rétrospective a lieu au Musée Solomon R. Guggenheim à New York en 1975. L'artiste meurt en 1976 à Paris.

Voir plus d'oeuvres de Max Ernst