En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Plus de 20 000 œuvres originales et référencées, toutes proposées par des vendeurs certifiés. La plupart de nos expéditions se font en 48h et peuvent prendre jusqu'à 10 jours ouvrés, selon les cas.

Objet de le semaine - Une rare lithographie signée de l'artiste américain Jasper Johns

Jasper JOHNS - Ale Cans, 1975, lithographie signée au crayon

Cette semaine nous vous présentons une rare lithographie signée et numérotée par Jasper Johns.
Intitulée Ale Cans, l'œuvre d'origine est une sculpture réalisée en 1960 suite à une critique de son ami William de Kooning sur Léo Castelli, son marchand d'art : « vous pourriez lui donner deux canettes de bière et il pourrait les vendre».

 

 

 

Jasper Johns, Ale Cans 1964

Art © Jasper Johns and U.L.A.E. / Licensed by VAGA, New York, NY Published by U.L.A.E.

 

Jasper Johns a en grande partie contribué à la renaissance de la gravure en Amérique. L'artiste a créé environ quatre cents estampes au cours de sa carrière, en plus d'innombrables épreuves de travail. Cet ensemble d'œuvres est soigneusement enrichi par l'artiste dans une archive personnelle qui lui sert à documenter son processus créatif.
 

Jasper Johns (né en 1930) est un peintre et dessinateur américain. Il est avec Robert Rauschenberg à l'origine du Pop Art américain. Il peint des séries entières représentant des drapeaux, des chiffres ou des cibles sur toile. Par la suite, il prend pour sujet des objets de la vie quotidienne, ustensiles, couverts ou boîtes de conserve, traités comme des pièces détachées qu'il intègre à ses travaux.

False Start, vendue 80 millions de dollars, est la peinture la plus chère d'un artiste vivant. Après des études d'art en Carloline du Sud et à New York, il rencontre Robert Rauschenberg, Merce Cunningham et John Cage, avec qui il travaille et explore la scène de l'art contemporain, puis commencent à développer leurs propres idées sur l'art. Jasper Johns et Robert Rauschenberg deviendront amants et vivront ensemble de nombreuses années.

Fasciné comme Rauschenberg par Marcel Duchamp, il décide de faire lui aussi des ready made, mais des ready made fabriqués. Cela débouchera sur les premiers drapeaux américains, les cibles, alphabets, nombres… Il n'a que 25 ans quand il réalise ses premiers chefs-d'œuvre tels que Flag 1954/55 du MOMA, Green target de 1955 ou Target with plaster casts.

C'est en 1958 après une visite de Leo Castelli, célèbre marchand d'art que ce dernier décide d'exposer Jasper Johns. Le jour du vernissage, Alfred Barr, conservateur en chef du MOMA, est tellement marqué par les œuvres qu'il voit qu'il achète aussitôt deux œuvres. À 28 ans, Jasper Johns devenait déjà une star. Fort de ce succès inattendu, Johns continue de travailler sur certaines séries comme les cibles et les drapeaux et en développe de nouvelles comme celles des alphabets et Zéro à travers neuf. En 1959 il peint une série de toiles abstraites à la manière de l'expressionnisme abstrait.

Découvrez d'autres oeuvres de Jasper Johns sur Plazzart