En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Plus de 20 000 œuvres originales et référencées, toutes proposées par des vendeurs certifiés. La plupart de nos expéditions se font en 48h et peuvent prendre jusqu'à 10 jours ouvrés, selon les cas.

Objet de la semaine - Un dessin de Raoul Dufy pour la Fée Electricité

Raoul DUFY, Chœur de trois femmes, 1937

Si vous avez déjà visité le musée d’Art Moderne de la ville de Paris, alors vous n’avez pas pu manquer l’œuvre monumentale de Raoul Dufy, la Fée électricité.

Cette semaine, nous vous proposons un dessin de l’artiste pour la réalisation de cette œuvre.

Le Chœur de trois femmes est un dessin à l’encre de chine, il est signé du cachet ATELIER RAOUL DUFY en bas à gauche et sera reproduit dans le prochain volume du catalogue raisonné des dessins de Raoul Dufy.

Dimensions : 50 x 65,5 cm / 58,5 x 71,5 cm (encadrée).

----

Frère de l'artiste Jean Dufy, Raoul naît en 1877 au Havre où il passe son enfance. Etudiant aux Beaux Arts, il travaille à Paris depuis 1900, s’intéressant d'abord aux impressionnistes et aux postimpressionnistes.

Dufy travaille avec Albert Marquet à Fécamp, Trouville et au Havre. L'année 1905 marque pour lui une évolution vers une peinture nouvelle. La découverte de l'oeuvre de Matisse "Luxe, calme et volupté" (1904) apparaît comme la révélation de sa rupture avec l'impressionnisme ("Jeanne dans les fleurs", 1907). Vers 1909, son art s'allège, s'empreint de grâce et d'humour ("Le bois de Boulogne", 1909).

L'artiste s'affirme également dans l'illustration d'ouvrages comme "Bestiaire d'Orphée" d'Apollinaire en 1910. Il s'intéresse également à l'art décoratif et fonde une entreprise de décoration textile avec Paul Poiret en 1911.

Après la première Guerre Mondiale, sa peinture s'épanouit dans son style définitif, marquée par un dessin vif, des couleurs pures au contour arbitraire, représentant généralement un fourmillement de personnages sur des aplats de couleurs vives ("Course à Epson", 1935). Après la guerre l'artiste pratique de plus en plus l'aquarelle et la fin de sa vie tend vers un plus grand dépouillement ("Le violon rouge", 1948). En 1952, Dufy remporte le Grand Prix International de Peinture à la XXVIème Biennale de Venise, il meurt l'année suivante.

Notre sélection d'oeuvres signées de Raoul Dufy