En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Objet de la semaine - Un bois gravé original de Foujita

Tsuguharu FOUJITA - Chat, 1927 - Bois gravé original signé

Grande figure du Montparnasse des années folles, Léonard Tsuguharu Foujita (1886-1968) connu un destin unique. Naturalisé français et imprégné de ses racines japonaises, le peintre a traversé l’art moderne et connu une ascension fulgurante. Des représentations de femmes, de jeunes filles, des chats, aux natures mortes en passant par les autoportraits, ces thèmes récurrents sont le témoignage d’une production artistique prolifique.

Il choisit le prénom de Léonard en l'honneur du Bienheureux Léonard Kimura, l'un des martyrs du Japon. Le prénom évoque aussi l'amour qu'il voue à l'art de Léonard de Vinci et aux grands maitres de la peinture occidentale. A la fin de sa vie, l’artiste se retire dans l’Essonne pour y travailler à l’écart des tumultes de la ville et achète une maison qui deviendra son atelier. Cette maison-atelier à Villier-le-Bâcle se visite le week-end et offre un aperçu de l’univers de l’artiste. Le lieu a conservé l’âme du peintre : souvenirs et œuvres de l’artiste sont exposés dans cet atelier. 

Plus d'informations 

Maison-atelier Foujita
7, route de Gif à Villiers-le-Bâcle (91190)

Tél. 01 69 85 34 65

 

 

Tsuguharu (Léonard) FOUJITA
Chat, 1927

Bois gravé original
Signé à l'encre
Numéroté /160 exemplaires
Sur vélin 32,5 x 25,5 cm


Cette œuvre figure au catalogue raisonné établi par Sylvie Buisson sous la référence 27-03.
Edité pour l'Imagier de la Gravure sur Bois Originale (8e année) et portant le timbre sec de l'éditeur (Lugt 1140a).

Excellent état, très belle épreuve de cette gravure rare et recherchée.

En savoir plus

Foujita a fait  du chat un de ses sujets de prédilection. Sylvie Buisson, l'experte de l'artiste dit à son sujet : « Le chat est l'autoportrait mental de Foujita. il est son double. Comment s'étonner alors de sa prédilection pour peindre "son territoire", son cadre de vie privée, ses objets quotidiens... ».

 

Découvrez les oeuvres de Foujita sur Plazzart