En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Plus de 20 000 œuvres originales et référencées, toutes proposées par des vendeurs certifiés. La plupart de nos expéditions se font en 48h et peuvent prendre jusqu'à 10 jours ouvrés, selon les cas.

La Mode et l'Art

Cette semaine, découvrez des œuvres placées sous le signe de l’élégance [Lire la suite]

On connaît la collaboration d’Elsa Schiaparelli avec Salvador Dalí et Léonor Fini, mais aussi la célèbre robe Mondrian d’Yves Saint-Laurent ou encore les tissus de Paul Poiret et Raoul Dufy.  En dehors des collaborations, nombreux sont les artistes qui ont été inspirés par la mode de leur époque tels que Jean-Gabriel Domergue ou René Gruau. Cette semaine, découvrez une sélection placée sous le signe de l’élégance. 

 

Jean Gabriel Domergue : l'invention d'un modèle 

Jean Gabriel Domergue est le peintre des femmes. Issu pourtant d’une formation classique, il est sensible aux bouleversements de son époque qu’il ne peut s’empêcher de traduire en peinture. Selon lui, c’est la robe qui doit être faite pour le corps et non l’inverse.  Souvent, les femmes représentées par le peintre sont vêtues de robes fourreaux et de bustiers. Ces robes moulantes restent néanmoins chics par l’élégance de leurs lignes soulignant les formes féminines. Le peintre souhaite mettre en valeur les épaules et surtout la ligne du cou. Il habille les bras découverts de longs gants et accessoirise leurs tenues de bibis et de jolis bijoux. 

 

 

Jean-Gabriel DOMERGUE
Jeune femme en vert

Huile sur panneau isorel
Signée en bas à droite
Dimensions à vue 31,5 x 22 cm
Présentée dans un cadre en bois doré 44 x 34,5 cm

 

Les représentations du peintre font sensation, Jean-Gabriel Domergue a pratiquement inventé un modèle et les femmes de l’époque veulent se parer comme les modèles de ses tableaux. Ainsi, il va dessiner des robes, chapeaux et accessoires pour Paul Poiret ou Henri Marque, grands couturiers de l’époque. Il disait à propos des couturiers qu’ils devaient admettre que « la femme a un corps et que la robe doit être faite pour le corps, que si le corps en mouvement se devine sous l’étoffe, alors la mode est belle. »

 

René Gruau : le prodigue de Dior

De son côté René Gruau est dessinateur pour les grandes maisons de haute-couture et les magazines. L’artiste italien qui souhaitait devenir architecte publie ses premiers dessins de mode à l’âge de 15 ans. Il s’installe à Paris en 1928 et fait la rencontre d’un autre jeune dessinateur de mode, Christian Dior.

 

 

René GRUAU
La femme en jaune, 1990

Lithographie originale sur papier Vélin d'Arches
Signée au crayon
Numéroté 191/300
Tampon à sec de Mourlot en bas à gauche.

Dimensions:
132.5 x 97 cm


 

 

Progressivement, il multiplie les collaborations avec les magazines féminins  : Gruau illustre notamment Vogue, Fémina, Marie-Claire, Silhouettes, L’Officiel de la couture… Il y dessine les des modèles pour Balenciaga, Balmain, Fath, Piguet, Givenchy, Molyneux, Rochas…

Notre sélection Mode et Art