En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Plus de 20 000 œuvres originales et référencées, toutes proposées par des vendeurs certifiés. La plupart de nos expéditions se font en 48h et peuvent prendre jusqu'à 10 jours ouvrés, selon les cas.

Albert Gleizes et André Lanskoy : deux peintres de l'Ecole de Paris

Cette semaine, focus sur l'Ecole de Paris avec deux artistes qui aimaient la couleur [Lire la suite]

Cette semaine, nous vous présentons deux peintures d’artistes emblématiques de l’Ecole de Paris : Albert Gleizes (1881-1953) et André Lanskoy (1902-1976).  Le premier est l’un des théoriciens du cubisme tandis que le second est surnommé le maître de la couleur. L'École de Paris est le terme utilisé pour désigner la communauté d'artistes français et étrangers, qui ont travaillé à Paris pendant la première moitié du XXe siècle.

 

Albert Gleizes : théoricien du Cubisme 

Cette gouache cubiste est attribuée à Albert Gleizes. Considéré comme l'un des pères fondateurs du cubisme, il a contribué à construire et développer le mouvement. A l'exemple de cette œuvre, on qualifie son cubisme d'analytique. Le peintre décompose les formes en facettes et donne de l'importance aux volumes et aux couleurs réparties en larges aplats. Quelques éléments figuratifs demeurent comme par exemple la figure féminine au centre de l'œuvre dont on distingue la chevelure ondulante et le buste figuré par deux cercles blanc et noir.

 

Albert GLEIZES (attribué à)
Sans titre, circa 1935
Gouache sur panneauDimensions : 28.5 x 35.5 cm (hors encadrement)

 

Albert Gleizes est membre de la Section d’Or. Collectif également connu sous le nom de Groupe de Puteaux. La Section d’Or était un groupe de peintres, sculpteurs, poètes et critiques associés au cubisme et à l’orphisme. Installé en banlieue parisienne, le groupe se réunissait régulièrement chez Jacques Villon ainsi qu’au studio d’Albert Gleizes à Courbevoie. Actifs de 1911 à 1914 environ, les membres du collectif ont pris de l’importance à la suite de leur participation controversée au Salon des Indépendants au printemps 1911. Cette exposition groupée d’Albert Gleizes, Jean Metzinger, Robert Delaunay, Henri Le Fauconnier, Fernand Léger et Marie Laurencin a créé un scandale qui a attiré le cubisme à l’attention du grand public. Un an plus tard, Albert Gleizes co-signe le traité « Du Cubisme » avec Jean Metzinger. Ainsi, Albert Gleizes et les autres artistes présent dans ce collectif proposent une peinture qui se concentre sur une recherche d’harmonie et de formes idéales régies par le principe du nombre d’or.

 

André Lanskoy : l'art et la matière

André Lanskoy est un artiste français d’origine russe. Arrivé à Paris en 1921, il s’inscrit à l’Académie de la Grande Chaumière où il pratique la peinture aux côtés de Poliakoff et Calder. Il est rapidement repéré aux Salon d’Automne. Son style, d’abord figuratif, évolue vers l’abstraction à la fin des années 30. Il réalise de nombreuses gouaches où il revoit sa conception de découpage de l’espace. Ses œuvres sont alors très géométriques. Lanksoy se libère complètement de la figuration en transformant ses personnages et paysages en un amoncellement de tâches douces. A partir des années 50, il accorde une grande importance à la matière picturale ainsi qu’à la couleur, deux thématiques essentielles dans son œuvre. Cette gouache probablement réalisée dans les années 50 à 60 est caractéristique de la seconde partie de sa carrière avec une composition formée par des taches colorées et la matière qui s’exprime pleinement. 

 

André LANSKOY
Sans Titre
Huile sur toile
Signée
22,5 x 15 cm toile
33,5 x 41 cm avec cadre

 

Notre sélection d'œuvres abstraites