En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Plus de 20 000 œuvres originales et référencées, toutes proposées par des vendeurs certifiés. La plupart de nos expéditions se font en 48h et peuvent prendre jusqu'à 10 jours ouvrés, selon les cas.

Jean Cocteau : une artiste aux multiples facettes

Jean Cocteau (1889-1963) est un poète, romancier, cinéaste, auteur de théâtre [En savoir plus]

Jean Cocteau (1889-1963) est un poète, romancier, cinéaste, auteur de théâtre, critique, acteur, dessinateur et peintre. Vivant à l’égard des modes, l’artiste touche à tout de génie est insatiable de créativité. Cette semaine, nous vous présentons Taureaux, l’un des derniers ouvrages illustrés par l’artiste.

 

Une passion pour la Corrida

Cet ouvrage enrichi d’un des derniers dessins de Jean Cocteau est un témoignage de la fascination de l'artiste pour la Corrida.

Jean Cocteau (1889-1963) et Jean-Marie Magnan (1929-2020)
Taureaux, pour Pedres, Curro Romero, El Cordobes

 

Il en suit très régulièrement, en Espagne ou en France (Nîmes, Arles, Vallauris), souvent en compagnie de Jean-Marie Magnan et Picasso, grand aficionado de corrida. Le 1er mai 1954, lors de la dernière corrida de la Feria de Séville, Damaso Gomez, un figura de l’époque dédie son taureau à Jean Cocteau. Cette anecdote sera à l’origine d’un livre poétique sur la tauromachie : La corrida du premier mai.

 

Jean Cocteau et Pablo Picasso par Lucien Clergue

 

Un artiste protéiforme

On pourrait caractériser l’œuvre de Jean Cocteau comme mouvante au même titre que sa personnalité. En effet, Jean Cocteau débute comme poète dans un univers mondain ponctué par les grandes réceptions données par son grand père et sa participation aux Salons. En 1909, il rencontre un grand succès dans les milieux littéraires, introduit notamment par Édouard De Max.  Il publie son premier recueil de poèmes, ainsi que des articles et dessins dans la revue Comœdia. En 1913, il rencontre le prestigieux Serge de Diaghilev, directeur des Ballets russes pour la création du Sacre du Printemps (Stravinski). Il travaille avec Picasso, Modigliani, Max Jacob, Apollinaire, Érik Satie, Blaise Cendrars, Aragon, Tzara ou André Gide dans toutes les formes d'expressions artistiques.

 

Star du grand écran

Soucieux d’exprimer sa modernité sur tous les supports, Jean Cocteau se saisit du grand écran pour continuer d’exprimer sa créativité débordante. Son premier essai Le sang du poète en 1931, financé par le mécène, le vicomte de Noailles. La Belle et la Bête, les Enfants Terribles, le Sang d’un Poètes ou le Testaments d’Orphée sont des œuvres emblématiques. Jean Cocteau disparaît le 11 octobre 1963 foudroyé par une crise cardiaque, un jour seulement après le décès de son amie Edith Piaf.

Voir plus d'œuvres de Jean Cocteau