En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Plus de 20 000 oeuvres originales et référencées, toutes proposées par des vendeurs vérifiés. La plupart de nos expéditions se font en 48h et peuvent prendre jusqu'à 10 jours ouvrés, selon les cas.

Foujita hipster avant l'heure?

Léonard Tsuguharu FOUJITA, Autoportrait


Août 1913 : mais qui est ce personnage déambulant dans les rues de Montparnasse ?
Frange épaisse, lunettes rondes, vêtements fabriqués à la main, boucle d'oreille et tatouages :
Foujita, artiste japonais fraichement arrivé à Paris fait déjà tourner les têtes.

 

Léonard Tsuguharu FOUJITA
Autoportrait
Gravure sur bois
Sur vélin 37 x 28 cm

 

Aller simple pour Paris

En 1913, le peintre, alors âgé de 27 ans passe un accord avec sa famille :
après trois ans passés dans la capitale française, il rentrera au Japon pour épouser sa fiancée.

Mais c'était sans compter l'émulation artistique que va rencontrer Foujita à Paris, ses amitiés avec les artistes de la Cité Falguière et sa détermination à devenir peintre.
Quand la guerre éclate en 1914, Foujita ne reçoit plus la rente de sa famille et connait une période de misère.
Il continue néanmoins à peindre avec l'admiration et le soutien de ses amis de l'Ecole de Paris et de Picasso.

 

 

Tsuguharu FOUJITA
Fillette aux baguettes de pains ou, Le matin, circa 1956
Lithographie couleurs signée au crayon & justifiée en 220 épreuves sur papier BFK Rives
Dimension planche : 65 x 59 centimètres

 

Querelle éternelle: la couleur ou la ligne ?

Si Foujita rencontre un tel succès dans les années folles, c'est par son style unique né d'une rencontre entre l'Orient et l'Occident.
Tout ce qu'il a appris aux Beaux-Arts de Tokyo est mis à l'épreuve lorsqu'il arrive à Paris et découvre les avant-gardes.
Mais à la différence de ses camarades de l'Ecole de Paris qui se passionnent pour la couleur, Foujita reste attaché à la ligne.

En Occident, cet attachement à la ligne est symptomatique d'un attachement à la peinture académique.
En Orient, c'est la tradition des estampes japonaises et du tracé à l'encre.
C'est par un traitement des figures avec des traits fins et anguleux que Foujita s'affirme.

 

Léonard Tsuguharu FOUJITA
Tradition Japonaise - Scène de théâtre, circa 1930
Encre de Chine sur papier
Signée en bas à droite
Dimensions : 16 x 25 cm / 31 x 40 cm (encadré)

 

Du blanc pour la chair

La couleur blanche prend aussi une place déterminante dans son œuvre.
Grâce à une technique tenue secrète, il élabore des fonds blanc nacré sur ses toiles.
Il peint ses modèles, dont la fameuse Kiki de Montparnasse, avec ce blanc nacré et une touche évanescente presque transparente.
C'est cette recherche sur le blanc nacré illuminant les chairs qui fera la modernité de Foujita.

 

 

Leonard Tsuguharu FOUJITA (d'après)
Au café, 2020
Lithographie imprimée à Paris pour la Fondation Foujita à Tokyo (Japon).
Dimensions : 72 x 60 cm

 

 

L'art au service de la spiritualité

Après un séjour au Japon où il s'engage au service du régime nationaliste en tant que peintre de propagande, Foujita s'envole pour New York, puis rentre définitivement en France en 1950 où il renoue avec ses amis.
En 1959 il connaît une épiphanie à la basilique Saint-Rémi à Reims, et se convertit au catholicisme.
Il prend alors le prénom baptismal de « Léonard », en l'honneur à Léonard Kimura, l'un des martyrs du Japon, mais aussi en hommage à Léonard de Vinci.
Dans ce nouvel élan spirituel, il décide de bâtir et décorer une chapelle à Reims.

 

Léonard Tsuguharu FOUJITA
Dieu le Père et ses enfants
Gouache et huile sur papier
Sur vélin 52 x 36 cm

 

! FUN FACT !

Foujita se battait avec ses voisins d'atelier lors de débats sur l'esthétique ! Judoka de formation, il a vite inspiré le respect.

 

Tsuguhara FOUJITA
Maternité au voile rouge, 1964
Lithographie couleurs sur arches contresignée, signée et datée en 100 exemplaires. Cette épreuve a été expertisée par S. Buisson au dos
Dimensions planche : 59 x 42 centimètres