En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Plus de 20 000 œuvres originales et référencées, toutes proposées par des vendeurs certifiés. La plupart de nos expéditions se font en 48h et peuvent prendre jusqu'à 10 jours ouvrés, selon les cas.

Robert Combas et la Figuration Libre

Cette semaine, découvrez un dessin de l'artiste datant de 1998

Figure de proue de la « Figuration Libre », l'œuvre de Robert Combas repense les frontières de la peinture pour se déployer en volume, performance et dessin. Cette semaine, découvrez un dessin figurant des personnages dans un décor arborescent.

 

Personnages

Dans cette œuvre, on peut apercevoir plusieurs personnages. Au centre de la composition, un géant brandit un homme en noir au-dessus de ses épaules. Dans le ciel, vole un autre personnage, qui s'apparente à un oiseau. D'autres figures humaines se mêlent à la végétation, au ciel ou aux nuages et se fondent dans le paysage.

 

Robert Combas (Né en 1957)
Personnages, 1998
Acrylique et marker sur papier


On retrouve dans ce dessin des aspects caractéristiques de l'œuvre de Combas : la couleur, les personnages, le trait noir. L'utilisation de la couleur est ici est proéminente avec le vert et bleu qui matérialisent le ciel et la forêt. Son bestiaire de personnages fantastiques et étranges jouent à cache cache dans la composition. Le cerne noir révèle et réhausse les couleurs. L'œuvre est signée en bas à droite de la composition.

 

Le dessin comme expérimentation 

Si Combas s'est essayé à tous les supports et techniques, le dessin revient inéluctablement dans sa pratique. Dès l'âge de deux ans, il réalise déjà des dessins de bataille en grande nombre. Sur ces cahiers d'écolier, il poursuit ses expérimentations en dessinant des groupes de rock. Plus tard, il réalisera un carnet de recherches de plus de 100 dessins devenant un répertoire de motifs utilisés dans certaines grandes compositions. Dans les années 80, il réalise des dessins humoristiques pour le journal Libération.

 

La Figuration Libre 

Son art s'inspire de tout ce qui fait une culture populaire accessible à tous : autant les manuels scolaires et les dessins d'enfants que le rock ou la bande dessinée. Combas se réapproprie également les œuvres des maîtres classiques, qu'il réinterprète avec des dessins académiques transformés. Il revisite les grands drames de l'Histoire, les scènes de bataille, la mythologie et le religieux l'obsèdent profondément. 

En 1981, Robert Combas participe à l'exposition Finir en beauté organisée par le critique d'art Bernard Lamarche-Vadel aux côtés de Rémi Blanchard, François Boisrond et Hervé Di Rosa. L'artiste Ben Vautier qualifie leur travail de « Figuration Libre » et fonde ainsi le courant qui prône la spontanéité de la création et s'inspire de la culture de masse.

Voir plus d'œuvres de Robert Combas