En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Plus de 20 000 œuvres originales et référencées, toutes proposées par des vendeurs certifiés. La plupart de nos expéditions se font en 48h et peuvent prendre jusqu'à 10 jours ouvrés, selon les cas.

Yves Klein chez Soulages

Yves Klein - © Charles Wilp / BPK, Berlin.

Picasso, Calder, Gutai, Le Corbusier, les étés se succèdent et les expositions ne se ressemblent pas au musée Soulages à Rodez. Depuis 2016, chaque été, une exposition temporaire est consacrée à un artiste, ou un mouvement. C’est une volonté de Pierre Soulages qui souhaitait qu’une partie du musée « soit consacrée aux autres que lui, peintres et mouvements, moderne et contemporain ».

Cette année, c’est donc Yves Klein (1928-1962) qui est à l’honneur dans l’exposition « Yves Klein, des cris bleus… » . La rétrospective se concentre autour d’une cinquantaine de pièces dont des tableaux représentatifs de l’œuvre d’Yves Klein. L’exposition est complétée par des vidéogrammes, des photographies, des documents de transaction conçus par le peintre avec ses collectionneurs.  

L’exposition nommé les cris bleus en référence à un film de l’artiste dont il dit : "J’avais tourné un petit film en 16 mm couleur sur mes expositions de l’époque bleue en 1957. / J’avais besoin d’un commentaire, dit de préférence par un critique d’art. Je demandais alors à Charles Estienne de bien vouloir pousser, pendant quelques vingt minutes que durait le petit film, des cris bleus…/ Ces cris sont des cris contenus assez longs et soutenus avec vigueur : il m’avait demandé quinze jours pour s’entraîner avant de se laisser enregistrer ".

Yves Klein est connu pour être l’inventeur du bleu IKB (International Blue Klein), couleur qu’il déposa à l’I.N.P.I. en 1960. Le bleu de Klein est sa marque de fabrique, qu’il intégrera pleinement dans sa pratique du monochrome (peinture au rouleau sur une toile).

Pierre Soulages rencontre Yves Klein à la fin des années 40 chez le marchand de couleurs Edouard Adam à Paris. Roi du bleu et maître du noir, leurs chemins se recroisent au musée dans cette exposition visible jusqu’au 3 novembre 2019.

Photo: Portrait of Yves Klein during the shooting the documentary of Peter Morley "The Heartbeat of France". Studio of Charles Wilp, Dusseldorf, Germany, February 1961. Copyright Charles Wilp / BPK, Berlin.

Découvrez les oeuvres de Pierre Soulages en vente